Publié le

ACCEPTE-TOI ! ( Dernière Partie. )

ACCEPTE-TOI ( Dernière Partie  ) =

 

 

Lorsque nous nous débarrassons de ce lourd sentiment d’insécurité, nous sommes libres malgré tout ce que l’on peut entendre à notre sujet.

La Bible définit la justification comme une « bonne compréhension et une bonne entente avec Dieu » (pensées, paroles et actes).

Romains Chapitre : 10 Verset : 3  = « Ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ».

Lorsque nous vivons dans une bonne entente avec Dieu, nous
commençons à penser, parler et agir autrement. Je vous encourage à répéter cette phrase plusieurs fois :

Je suis la justice de Dieu en Jésus, je peux donc agir selon cette justice.

2 Corinthiens Chapitre : 5 Verset : 21 = « Celui  qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »

Une pensée vertueuse =

Que croyez-vous à votre sujet ? Croyez-vous que vous avez besoin d’être agréable aux hommes pour être heureux ? Si c’est votre cas, vous ne serez jamais satisfait, car vous trouverez toujours quelqu’un qui sera contre vous.

Ce que nous produisons est le fruit de ce que nous croyons de nous même. Dieu désire que nous agissions dans la vérité, c’est pour cela qu’il nous a donné tout ce qui est nécessaire pour accomplir sa mission, pour être justifiés dans nos pensées, nos paroles et dans nos comportements.

Malgré nos péchés, Dieu nous couvre de sa miséricorde. Ainsi, ce que les autres pensent de nous n’est pas important, car c’est en Jésus que nous trouvons justice.

Romains Chapitre : 5 Verset : 7  =  « A peine mourrait-on pour un juste; quelqu’un peut-être mourrait-il pour un homme de bien ». 

Matthieu Chapitre : 12 Verset : 37  =  « Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné »

Ainsi pour agir en vérité et en justice, il faut faire attention à ce que nous disons de nous-mêmes.

Agir en vérité =

Beaucoup d’églises enseignent « les dogmes » et nous avons tous besoin de certaines connaissances dogmatiques, mais si nous voulons montrer aux autres qui est Jésus, il faut suivre le chemin de la gloire (Romains Chapitre : 5 Verset : 17).

Si nous souhaitons que les autres aient foi en Jésus, il est important qu’ils voient que nous agissons différemment, selon la gloire et la grâce qui nous ont été attribuées.

Lorsque nous adoptons le nom de « Chrétiens », il nous faut être à la hauteur pour que les autres ne croient pas que nous sommes hypocrites.
Dieu nous a donné la force de choisir et de donner l’exemple en toute chose. Notre comportement est important !

En 1976, lorsque je suis devenue chrétienne, j’ai voulu avoir une relation plus profonde avec Dieu. J’ai reçu le Salut par la grâce et je savais que j’irais au ciel après ma mort. Mais je n’étais pas satisfaite par ma vie. Elle était caractérisée par le négatif, en fait j’étais misérable. J’avais besoin d’un changement total, j’allais à l’église mais je ne connaissais pas la Bible. Je priais Dieu lorsque j’avais des problèmes, mais mon attachement à Dieu n’était pas quotidien. Dieu m’avait préparé une vie plus belle que celle en laquelle je croyais.

N’acceptez plus de vivre sans la grâce de Dieu !

Vous pouvez jouir d’une bonne entente avec Dieu.

Il veut nous apprendre comment vivre mieux , comment parler, comment agir. Quand nous donnons à Dieu l’occasion d’organiser notre vie, il peut nous faire vivre des exploits !

Nous sommes ses ambassadeurs et il nous demande de représenter Dieu.

2 corinthiens chapitre :  5 Verset  : 20 = « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! »

Dogme ou liberté =

 Tite Chapitre : 2 Verset  : 1 = « Pour toi, dis les choses qui sont conformes à la saine doctrine ».

Il y a des années, j’allais à l’église régulièrement, mais je ne me souviens pas avoir entendu un enseignant qui traitait de la question de l’influence des paroles sur ma vie ! Peut- être avais-je entendu un enseignement sur l’influence de mes pensées, mais je n’y avais accordé aucune importance.

Lorsque vous allez à l’église, je vous conseille de ne pas jouer un simple rôle d’auditeur, mais d’être actif dans la communauté.
Il nous faut jouir de notre héritage que constitue la Parole de Dieu. Nous sommes le sel et la lumière. Notre vie doit attirer les hommes.  Nous devons être des exemples !

Trop souvent, nous nous enfermons dans des rites et des pratiques religieuses sans faire attention à la force, la liberté et la gloire de Jésus.
J’avais ainsi appris à prier, mais pas à prendre le chemin de la grâce ; j’ignorais ce qu’était la justice de Jésus !

Dans Jacques Chapitre : 5 Verset : 16, nous comprenons quelle est la puissance de la prière = « La prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné ».

J’essayais de proclamer cette prière sur ma vie, mais le sentiment de culpabilité me recouvrait totalement. J’avais tout le temps peur de Dieu, mes prières étaient faibles et sans valeur. Je croyais que pour vivre avec Dieu, il me fallait tout le temps ressentir du remord et de la petitesse. Je perdais alors toute confiance et toute assurance. C’était une vie loin de Jésus. Quelle erreur !

Dieu désire que nous nous voyons à travers Jésus et que nous soyons assurés de recevoir la grâce et la justice lorsque nous confessons honnêtement nos pêchés. Nous devons être fiers de qui nous sommes, car nous sommes ses enfants et il nous aime.

Religion et Justice =

Dans les milieux religieux, certaines personnes ont été déçues lorsqu’elles m’écoutaient enseigner sur le sujet de la justice. J’ai été méprisée et critiquée et des paroles qui n’étaient pas les miennes m’ont été attribuées.

Nous lisons dans Jean Chapitre : 1 Verset : 3 = « Toutes choses ont été faites par la parole de Dieu, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle ».

Je ne crois pas qu’en ressentant de la culpabilité je vais ajouter quoique ce soit à ce que Jésus a déjà fait.
Ressentir la culpabilité et croire que Dieu est satisfait lorsque nous vivons dans la souffrance est une fausse croyance. La bonne nouvelle est que Jésus nous a racheté par son sang qui purifie nos péchés. Le sacrifice de Jésus n’a pas servi à établir une religion mais à nous permettre d’avoir une relation intime avec Dieu.
Nous savons que Satan nous rappelle toujours nos péchés commis par le passé. Le lundi, il nous rappelle nos péchés du dimanche, le dimanche ceux du samedi et ainsi de suite.

Un jour, alors que je passais du temps avec Dieu, je me suis rappelée certains échecs de ma vie, Dieu m’a demandé subitement « Joyce es-tu en intimité avec moi ou avec tes problèmes ? ».

Notre relation avec Dieu est le moteur qui nous permet d’avancer dans notre relation avec lui. Si nous passons notre temps à penser à nos péchés d’hier, nous ne recevrons jamais le pouvoir de nous en débarrasser.

Dans Romains Chapitre : 6 Versets : 10 -11, nous lisons, « Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ ».

Nous devons être en relation avec Dieu et non avec nos fautes. Lorsque nous commettons une erreur, nous devons aussitôt demander le pardon de Dieu et continuer notre trajet.
J’aimerais présenter la chose de la façon suivante : j’ai péché et il m’arrive de pécher encore, mais grâce à mon intimité avec Dieu et à sa parole, je reste concentrée et obéissante.

Grâce à Dieu, je ne commets plus les mêmes fautes qu’autrefois. Il m’arrive parfois de faire des erreurs sans m’en rendre compte mais ce n’est pas intentionnel .
Il m’arrive aussi d’être très heureuse quand je ressens que je suis proche de Dieu. Merci Seigneur, la miséricorde de Dieu se renouvelle chaque matin.

La concurrence =

Si nous sommes justifiés aux yeux de Dieu, nous ne nous comparerons plus à notre entourage et nous ne chercherons plus à entrer en concurrence avec qui que ce soit. Que nous apporte d’être comme telle ou telle personne ? L’essentiel est que nous soyons en Jésus !
Mon mari a les dents espacées, nous avons débattu longtemps pour qu’il aille chez le dentiste, mais après réflexion, je lui ai dit de les laisser telles qu’elles sont, car elles font partie de son corps.
Peut être que des personnes parleront de ce défaut, mais peu importe, c’est mon mari et je l’aime tel qu’il est !
Si nous nous comparons sans cesse aux autres nous récolterons l’orgueil, car nous penserons que nous sommes supérieurs.

Et nous récolterons le manque d’assurance, car nous aurons constamment peur d’être dépassés par les autres. Nous devons éliminer ces deux sentiments de nos vies.
Nous ne valons rien en dehors de Jésus , mais nous ne devons pas nous sentir inférieurs, car Dieu dit que nous avons besoin les uns des autres (dans le Seigneur ).

Éphésiens  Chapitre : 2 Verset : 14 = « Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n’ont pas la même fonction ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres ».

Romains Chapitre : 12 Versets : 3-8, Jean connaissait sa mission et ses objectifs, il ne craignait personne, il ne se comparait pas à qui que ce soit, car il savait qu’il était unique.

Jean Chapitre : 3 Verset : 27 = « Jean répondit : Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel ». 

N’oubliez pas que le monde juge différemment. Les hommes disent que nous devons copier leurs comportements, mais nous qui sommes rachetés par Jésus, nous avons la liberté de choisir. Aux yeux de Dieu, il existe d’autres critères.
J’ai passé beaucoup de temps à imiter aveuglement les autres (mon mari, ma voisine…), j’avais perdu ma vision et mon but.
Quel bonheur lorsque j’ai su que Dieu m’acceptait telle que je suis. II m’a créée lorsque j’étais dans le ventre de ma mère, je suis unique. Si nous cherchons des critères de référence, Jésus devrait être notre critère.
Nous devons suivre son exemple. Jésus est notre justice. Attachons-nous à la justice offerte par Jésus, elle seule nous donne notre valeur.

Les bonnes choses n’arrivent pas par hasard, changez le regard que vous avez sur vous-même.

Proverbe 23 Verset : 7 = « Car il est comme les pensées de son âme, tel il est. Mange et bois, te dira-t-il; Mais son cœur n’est point avec toi »

Dieu veut nous aider à changer le regard que nous avons sur nous-même et sur les autres. Nous avons tous des photos de notre famille (notre époux, notre épouse ou nos enfants) dans nos portefeuilles. Si quelqu’un demande à voir ces photos, nous les montrons aussitôt. Si je vous demandais maintenant de me montrer la photo que vous avez de vous dans votre cœur, qu’allez-vous me montrer ? Je suis toujours choquée de rencontrer des hommes et des femmes qui détestent leurs âmes. Je suis convaincue depuis des années que les sentiments que nous éprouvons envers nous-même sont la source de nos problèmes.
De nombreux personnes combattent pour le pouvoir ou pour obtenir un poste important, mais avec le temps, ce sentiment tourne fréquemment à l’excès, voire à l’abus. La concurrence s’installe et ces personnes se répètent sans fin : « je dois gagner et être premier ! » car c’est la seule chose qui les consolent.

Je crois que ces paroles concernent ceux qui essayent de réussir seuls, par leurs propres moyens.

Le Psaume 75 Versets : 6-7 dit que c’est Dieu qui nous élève « N’élevez pas si haut votre tête, ne parlez pas avec tant d’arrogance ! Car ce n’est ni de l’orient, ni de l’occident, ni du désert que vient l’élévation ».

Nous pouvons atteindre la première place, avoir un meilleur statut professionnel, mais serons nous vraiment heureux ? Selon mon expérience, j’ai appris que si je me procure des choses par mes propres forces, je ne récolterai que fatigue et monotonie. De plus, je devrai tenter de garder ce que j’ai acquis, par mes propres forces également.
Si nous tombons dans ce piège, il nous sera difficile d’en sortir.

Le pouvoir =

Nous croyons parfois qu’en ayant un poste reconnu nous deviendrons plus fort, cependant nous nous laissons dominer par notre travail et avec le temps nous en devenons esclave.
Il y a des années, je me rappelle avoir voulu occuper une fonction
importante dans mon église. J’avais alors commencé à envoyer des invitations et des cadeaux et même à employer des phrases creuses.
J’ai obtenu le poste que je souhaitais, mais j’en ai rapidement souffert, car je me sentais dominée par les hommes qui m’avaient offert ce poste. Chaque jour je pouvais lire dans leurs yeux : « Si vous voulez continuer à occuper ce poste, vous devrez faire ce que l’on vous dit ». Il me semblait que ces hommes ne m’appréciaient pas réellement car il ne m’était pas possible d’émettre une opinion différente de la leur. Cependant mon problème venait de moi-même et non de mon entourage. Je n’avais pas besoin d’un poste, j’avais besoin de reconnaître que Dieu m’aime inconditionnellement. Je devais être agréable à Dieu et non aux
hommes.

Il est important de nous réconcilier avec nous-même si nous voulons être agréable à Dieu. Il nous faut accepter qui nous sommes, sans quoi, avec le temps, notre besoin d’approbation deviendra une dépendance.
Il ne faut pas lutter pour obtenir des hommes ce que Dieu veut donner à ceux qui croient en Lui : l’amour, le pardon, notre valeur et notre sécurité. La concurrence est présente partout, et même au sein de l’église il existe cette course pour occuper les postes les plus distingués. Je me méprisais et j’ai eu recours à ce poste pour me débarrasser du mépris que j’éprouvais pour moi-même. Mon vrai besoin était de reconnaître ma valeur auprès Dieu.
Je suis responsable du département des missions au sein de J. M. Minister et nous possédons huit bureaux dans le monde entier en plus de celui des États-Unis. Cela parait être un poste important, mais j’ai appris qu’il ne faut pas chercher notre valeur dans nos actes, mais dans « qui nous sommes en Jésus ».

Je vous encourage à ne pas chercher votre valeur dans le poste que vous occupez, car vous pouvez perdre votre situation mais vous ne perdrez jamais l’amour que Dieu a pour vous (Galates Chapitre : 2 Verset : 6).

Parallèlement à ce premier poste, j’ai occupé une autre fonction dans une église à Saint- Louis. Lorsque Dieu m’a demandé d’y renoncer, cela n’a pas été facile et j’ai eu beaucoup de mal à Lui obéir. J’aimais mon poste, j’avais beaucoup de privilèges et d’un seul coup je perdais tout en y renonçant. J’ai fini par obéir, mais j’étais troublée et je ressentais une instabilité dans mon âme. Je vivais un déséquilibre.

Avez-vous déjà ressenti cela ? Ce que vous considériez à vous, vous est soudain enlevé ! Dieu fait parfois cela pour nous apprendre que notre assurance et notre valeur ne doivent pas être cherchés ailleurs qu’auprès de Lui.

A quoi servent les circonstances de la vie ? =

Si vous croyez que vous ne pouvez pas vivre sans la personne que vous venez de perdre, cela n’est pas juste, car La seule personne sans laquelle l’on ne puisse vivre c’est Jésus.

Lorsque j’ai perdu mon poste et mes amis, j’ai cru que ma vie s’arrêtait. Mais ces circonstances m’ont appris comment avoir réellement confiance en Dieu. Lorsque nous cherchons notre assurance auprès des hommes, nous ne bénéficions pas de celle de Dieu. Si nous plaçons Dieu comme une priorité absolue dans notre vie, Dieu nous accordera tout.
Cependant, Dieu n’acceptera jamais d’être placé en dernier dans votre vie.

Affrontez la vérité et soyez délivré =

Lorsque j’ai perdu mon poste, cela a été difficile d’affronter la vérité ; j’en ai beaucoup souffert. Or, il existe deux sortes de peine, celle qui a le pouvoir de nous changer et celle qui n’a aucun pouvoir. Si j’avais refusé d’affronter cette vérité, je serais restée enfermée et enchaînée en essayant constamment d’être agréable aux hommes.

Maintenant je suis libre et je sais qui je suis en Jésus. Je désire être acceptée, mais je ne suis pas dépendante de ce sentiment.
Je vous encourage à veiller à ne laisser personne ni quoi que ce soit déranger vos priorités.

Matthieu Chapitre : 6 Verset : 33 =  « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Échouer une fois n’est pas coutume =

Vos échecs passés ne doivent pas dominer sur votre avenir. Lorsque je cherchais la volonté de Dieu pour ma vie, j’ai essayé de m’impliquer dans tant de choses. J’ai travaillé dans une garderie, j’ai évangélisé dans la rue… mais plus tard, j’ai réalisé que si ces choses avaient été pour moi,
Dieu m’aurait donné les moyens pour les accomplir. Je vous ai déjà dit avoir échoué dès mon premier jour d’embauche comme secrétaire. Beaucoup de personnes laissent le passé dominer leur futur. Il est temps
d’arrêter ! Laissez au passé ce qui est au passé !

Éphésiens Chapitre : 2 Verset : 10 = « Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparé d’avance, afin que nous les pratiquions ».

Jean Chapitre ;  l Versets : l-4 = « En elle [la parole] était la vie, et la vie était la lumière des hommes »

Nous devenons une nouvelle créature et Dieu promet à chacun une nouvelle chance à condition de laisser le passé et d’y renoncer.

Jérémie Chapitre : 29 Verset : 11 = « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance ».

Satan souhaiterait que nous vivions dans la déception, mais voici les promesses de Dieu pour nous :

Zacharie Chapitre : 9 Verset : 12 = « Retournez à la forteresse, captifs pleins d’espérance ! Aujourd’hui encore je le déclare, Je te rendrai le double ». 

Ne faites pas obstacle à l’espoir dans votre vie ! Romains Chapitre : 4 nous apprend qu’Abraham n’avait aucune raison d’espérer en Dieu ni d’attendre la réalisation de ses promesses. Mais par la Foi, il s’empara de ce que Dieu lui avait promis. Je le répète ne laissez pas les fautes d’autrefois dominer sur votre avenir. Quelque soit la valeur de ce que Satan nous a volé, Dieu nous récompensera si nous sommes prêts à réellement le chercher.

Les hommes qui ont un passé =

Dieu ne choisit pas des lieux connus, ni des hommes qui ont des capacités surnaturelles ou un passé brillant.
Voici d’ailleurs ce que l’on disait à propos de Nazareth, la ville dont Jésus était originaire

Jean Chapitre : 1 Verset : 46 = « Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon?
Philippe lui répondit : Viens, et vois ».

Dans Luc Chapitre : 7 Versets : 36-50, voici ce que les pharisiens dirent à propos de Marie de Magdala : « Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albatre plein de parfum et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum ».

Marie de Magdala était considérée comme une femme de mauvaise vie par la société et peut- être même a-t-elle acheté son parfum avec l’argent issu des fruits de la prostitution ou bien était-ce un cadeau offert par l’un de ses clients.

Nous lisons dans Luc Chapitre : 8 Verset : 2 que Jésus l’avait même délivrée de quelques mauvais esprits = « Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons ».

Les hommes ne vont pas toujours jusqu’au bout de l’histoire et jugent cette femme, mais Jésus ne prenait en considération que son cœur et non pas son passé.
Marie était soumise et se tenait humblement aux pieds de Jésus. Elle a accompagné Jésus dans ses voyages, elle l’a aidé et l’a servit avec tout ce qu’elle possédait (Luc Chapitre : 8 Versets : 2-3). Marie a assisté à la crucifixion de Jésus (Jean chapitre : 19 Verset : 25) elle n’a pas eu peur lorsque tout allait mal, elle restée avec Jésus jusqu’au bout.

Marie avait un passé honteux, mais Jésus l’a justifiée. Toutes les générations parlent d’elle et tirent profit de son histoire. Elle aurait pu être écrasée par son passé, mais elle a choisi de faire confiance à Jésus.
Dieu pourrait-il nous utiliser de la même manière malgré notre passé ?
Pour ma part, je rends témoignage de mon passé pour servir Dieu, mais je le Lui ai donné. Désormais, je jouis de mon avenir selon les promesses de Dieu.

Voici la vie de quelques hommes que Dieu a utilisé malgré leurs passés.

Pierre =

II n’était qu’un simple pêcheur intrépide qui avait commis des erreurs, ainsi dans Matthieu Chapitre :  16 Versets : 22-23 Pierre essaye de surpasser Jésus.

Dans Matthieu Chapitre : 26 Versets : 13-35 il pensait être meilleur que les autres (péché d’orgueil) et dans Matthieu Chapitre : 26 Versets  : 69-75 Pierre a nié connaître Jésus. Mais dès qu’il a reconnu sa faute il a pleuré avec beaucoup d’amertume. Dieu est tolérant et miséricordieux, il est compréhensif à l’égard de nos erreurs (Matthieu Chapitre :  26 Verset : 75).

Dans Marc Chapitre : 16 Verset : 7, nous lisons comment Jésus a voulu informer ses disciples de sa résurrection « Allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit ».

Je peux imaginer la joie de Pierre lorsqu’il en fut informé. Il a vécu un moment très spécial. Pierre a servit Dieu malgré toutes ses erreurs. Alors qu’il a nié connaître Jésus, il est devenu l’un des disciples les plus connus.
Il aurait pu passer sa vie à se blâmer et se reprocher ses actes, mais il a mis cela de côté pour être en adéquation avec le royaume.
Il a été fortifié par le Saint- Esprit de sorte que sa simple ombre était suffisante pour guérir les malades ( Actes Chapitre : 5 Verset : 15 ). Dieu est prêt à déverser sa miséricorde sur tous ceux qui s’acceptent et se pardonnent leurs erreurs.

Il nous promet d’oublier les péchés du passé Jérémie Chapitre :  31 Verset : 34 = « Connaissez l’Éternel ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, dit l’Éternel ; Car je pardonnerai leur iniquité et je ne me souviendrai plus de leur péché ».

Je vous conseille d’oublier ce que Dieu a lui-même déjà oublié.

Jacob =

II était rusé, trompeur, menteur, égoïste et parfois dur envers les autres. Tout était bon pour arriver à ses fins. Il a profité de la faiblesse de son frère pour lui dérober son droit d’aînesse. Il a menti pour que son père lui donne la bénédiction. La Bible nous apprend que nous récoltons ce que nous semons.

 Galates Chapitre : 6 Verset : 7 = « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi ». 

Laban, son oncle, l’a trompé à son tour. Jacob voulait épouser Rachel, sa fille. Laban lui a promis de lui accorder Rachel comme épouse si ce dernier passait sept ans à son service.
Les sept années se sont achevées, Jacob croyait que son oncle tiendrait sa promesse, mais il a été rusé et lui a donné la sœur de Rachel en mariage.
Puis, il lui a demandé de passer sept autres années pour recevoir Rachel comme épouse. Voilà donc un exemple qui explique cette phrase « nous récoltons ce que nous avons déjà semé ».
Le cœur de Jacob a finalement été transformé. Il était fatigué d’avoir passé des années à chercher un refuge face à son frère. Il a laissé tout ce qu’il possédait et il est retourné dans son pays natal.
En chemin il s’est battu avec Dieu et a insisté pour recevoir une bénédiction quelqu’elle soit. Dieu a alors changé son nom. De Jacob qui signifie menteur, rusé, son nom a été transformé en Israël qui signifie celui qui va avec Dieu.

Genèse Chapitre : 32 Versets : 27-28 = « Il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. Il dit encore : ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur ». 

Il est devenu un chef important et pourtant son sombre passé aurait pu anéantir toutes ses tentatives de réussite. A partir du moment où Jacob a confessé ses fautes, un avenir brillant s’est ouvert à lui.

Ruth =

Elle était originaire du pays de Moab, son peuple ne croyait pas en Dieu. Malgré cela elle a décidé de servir Le Seul et Unique Dieu. En conséquence, elle figure dans l’arbre généalogique de David et de Jésus.

Paul =

Il avait également un passé peu brillant et était connu pour persécuter les chrétiens. Il était extrêmement fanatique. Malgré cela, il a écrit le tiers du Nouveau Testament sous l’inspiration du Saint-Esprit. Il a également été enlevé dans les cieux où il y a vu une Gloire qui ne puisse être décrite. Il s’avère que son passé n’a eu aucune influence négative sur son avenir.

Matthieu =

Il était collecteur d’impôts, un métier peu apprécié à cause du manque d’honnêteté de ceux qui le pratiquaient. Malgré cela, il est devenu l’un des douze disciples.
Un passé peu glorieux peut être un passé de 10 ans ou d’un seul jour. Mais dans tous les cas, ce qui est passé est passé.

Philippiens Chapitre : 3 Versets : 10-15 = « Oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ ». 

Dieu peut faire naître des bénédictions de n’importe quelle situation si nous Lui en donnons l’occasion et si nous avons foi en Lui.

Romains Chapitre : 8 Verset : 28 = « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein ». 

Si nous ne nous pardonnons pas, c’est donc comme si nous rejetions la miséricorde divine de nos vies.
Nous réussirons si nous ne cessons pas d’essayer. Connaissez-vous Abraham Lincoln, l’un des présidents les plus connus et distingués des États-Unis ? Il a échoué dans de nombreuses élections, mais malgré tout il n’a pas perdu espoir, il a tenu le coup. Il a par ailleurs inventé la lanterne électrique. Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais après une série d’échec. Il s’avère qu’ Abraham Lincoln était fort persévérant.
La matière utilisée dans les papiers kleenex a été inventée pour protéger les populations des gaz pendant la Première Guerre Mondiale, mais cela fut un échec. Alors, les inventeurs ont essayé de l’utiliser comme crème
pour enlever le maquillage et ce fut un autre échec. Ils ont finalement connu le succès en l’utilisant comme mouchoir. Quel exploit ! Les ventes de mouchoirs en papier dans le monde entier représentent des milliards
de dollars. Quelle a été l’origine d’un tel succès ? Une série d’échecs et certainement aussi quelqu’un qui a dit « je n’abandonnerai jamais ». Personnellement, j’ai foi que l’échec fait partie de la réussite, car si nous échouons la première fois, nous donnons plus d’espace à Dieu pour agir et pour qu’il puisse nous confier de nouvelles missions.
Nous avons besoin de moyens pour avancer et l’un de ces moyens est de dire « je ne céderai pas avant d’avoir atteint mon objectif ».

Ne fuyez pas ! =

Dieu nous a préparé une vie de succès.

Dans Marc Chapitre: 9 Verset : 23 il est écrit « Tout est possible à celui qui croit ».

Si donc nous avons foi en Dieu, si nous sommes positifs et refusons d’abandonner, Il fera des choses extraordinaires dans nos vies. Ne restez pas piégés dans vos échecs passés. Si Dieu a mis de côté votre passé, vous pouvez vous aussi faire la même chose.
Tout est possible à celui qui croit !
Avec toute mon affection.

Avec l’aide de la prédication de J.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *