Publié le

ACCEPTE-TOI ! ( Partie : 3 )

ACCEPTES-TOI ! ( Partie : 3 ) =

 

Reconnaître notre valeur =

L’un des remèdes efficace contre la dépendance à l’ admiration, c’est de reconnaître qui nous sommes en Jésus.

2 Corinthiens Chapitre :  5 Verset : 21 = « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu ». 


Dieu nous voit justes au travers du sacrifice de Jésus. Si nous voulons prendre le chemin qui mène à la gloire, il nous faut comprendre que c’est à travers Jésus. Il y a une séparation nette entre ce que nous sommes grâce à nos efforts personnels et « qui nous sommes en Jésus » !

Nous n’avons aucune valeur, mais en Jésus tout est différent, nous sommes bénis et nous avons droit d’accéder à tout ce qui Lui est réservé.
La Bible dit que nous sommes héritiers avec Jésus.

Romains Chapitre : 8 Verset : 17 = « Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers, héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui ». 

Oui nous sommes héritiers, purifiés et glorifiés ! Nous devons apprendre comment faire « Un avec Jésus » et comment considérer nos vies au travers de son sacrifice. Dans Romains Chapitre : 6, nous apprenons que nous sommes morts avec Jésus et nous sommes rachetés par sa résurrection.
Si nous prenons une pièce de monnaie, la mettons dans une bouteille que nous fermons bien et que nous jetons à la mer, il est certain que la bouteille sera mouillée à l’extérieur, mais la pièce qui est à l’intérieur ne le sera pas. C’est un exemple illustratif pour comprendre qui nous sommes en Jésus. Tous ceux qui croient en Jésus ont cet avantage par la foi.

Dans Éphésiens Chapitre : 1 Versets : 17-23 et Chapitre : 2 Versets : 5-6 nous lisons que nous sommes assis à la droite de Dieu, dans les cieux.
Mais comment être dans les cieux et sur la terre en même temps ? C’est possible, parce que nous vivons dans deux mondes à la fois et que nous avons par conséquent deux vies. L’une est matérielle, l’autre est spirituelle. Nous sommes des esprits qui vivent dans des corps. Nos pieds sont là sur la terre, mais nos cœurs sont au ciel. Dès que nous découvrirons qui nous sommes en Jésus, nous cesserons de penser à ce que les autres pensent à notre égard.

Nous renoncerons aux idées préconçues que nous avons à notre égard. Fixons nos regards sur ce qui vient d’en haut, sur notre valeur en Jésus. Si nous cherchons l’admiration auprès des hommes, nous resterons enfermés dans ce cercle qui nous oblige à plaire aux autres à n’importe quel prix. Or, si nous admirons Jésus, nous ne souffrirons plus lorsque nous perdrons l’admiration des hommes, car elle ne vaut rien face à l’amour de Dieu pour nous. Il ne nous donne pas comme le monde nous donne. Il est riche et quand il nous offre quelque chose, il le fait selon sa richesse. On souffre lorsqu’on cherche auprès des hommes ce qui n’existe que chez Jésus ! Vos besoins ne sont accomplis qu’en Jésus.

Nous avons de la valeur aux yeux de Dieu =

Jésus nous considère comme des personnes de valeur .
Dans Éphésiens Chapitre : 5, nous lisons que nous sommes adoptés en Jésus et que cela satisfait Dieu car il nous aime. Cela parait insensé à première vue. En effet, pourquoi nous aime-t-il alors que rien ne l’y oblige ? En fait Jésus fait ce qu’il veut il n’a pas besoin de demander de permission.
Quand bien même nous ne comprendrons pas ce qu’il fait dans nos vies, Dieu ne renoncera jamais à accomplir son plan parfait pour nous. Nous ne pourrons jamais expliquer pourquoi Jésus nous aime, mais nous en sommes assurés par nos cœurs et par la foi. La pureté nous est accordée par Dieu. Jésus est devenu péché pour que nous soyons lavés de nos péchés.

Devenir ce que Dieu a envisagé pour nous, ne sera jamais du « à ce que nous faisons », parce que dans 2 Corinthiens Chapitre : 5 Versets : 17-21 nous lisons « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu ».

Si nous refusons de faire cette démarche de foi, nous ne pourrons jamais accomplir notre tâche, nous ne pourrons jamais servir les autres. Pour cela nous avons besoin de Dieu et de ses ingrédients dont les principaux sont l’amour, et le pardon ; car tout comme il nous pardonne, il veut que nous pardonnions aux autres.

Si nous étions des pommiers, il nous serait facile de produire des pommes, de même, si nous sommes agréables à Dieu nous produirons des actes qui lui seront agréables.Cependant, si nous vivons dans le péché nous reproduirons les mêmes péchés.

Dieu a sacrifié son fils unique pour nous sauver et nous purifier.
Si nous avons Foi en cette vérité nous serons automatiquement justifiés devant lui. Si nous basons notre vie sur cette vérité, nous agirons alors de manière droite.

Dans l’Ancien Testament, l’acte de purification se faisait à travers l’imposition des mains sur la tête de l’animal et par le sang des boucs et des chèvres et le sentiment de rester pécheurs subsistait, car l’animal ne pouvait pas enlever le péché.
Dans le Nouveau Testament, les péchés sont totalement purifiés par le baptême de Jésus et le sang de Jésus Christ.

Hébreux Chapitre : 9 Versets : 12-14 =« Et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Car si le sang des taureaux et des boucs et la cendre d’une vache répandus sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant. »

Se détendre dans le Saint-Esprit =

Psaume : 25 Versets : 12-13 « Quel est l’homme qui craint l’Éternel ? L’ Éternel lui montre la voie qu’il doit choisir. Son âme reposera dans le bonheur, et sa postérité possédera le pays ».

Pour surmonter la dépendance à l’admiration, il faut avant tout se détendre dans le Saint- Esprit.
En 1980, je travaillais comme secrétaire dans mon église à Saint- Louis. Savez-vous ce qui c’est passé ? J’ai été licenciée après mon premier jour de travail. Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’étais pas secrétaire.
Je n’avais ni le don ni les compétences pour être secrétaire et ce n’était pas ce que Dieu voulait pour moi. Cela ne faisait pas partie de son plan pour moi. J’ai désiré devenir secrétaire, c’était mon plan personnel, mais ce n’était pas celui de Jésus !

Si vous voulez vivre la misère, la fatigue, le manque d’assurance, passez votre temps à faire ce qui n’est pas pour vous !
On pourrait comparer cette situation à une personne qui essaye maintes fois de mettre des chaussures qui ne sont pas à sa taille ! Un jour, je faisais les courses en compagnie d’une amie et j’ai remarqué des chaussures qui me plaisaient beaucoup. J’ai décidé de les acheter, mais ces chaussures n’étaient pas à ma taille et elles étaient étroites. Mon amie m’a demandé si ces chaussures étaient à ma taille. Je lui ai répondu affirmativement.
Quelques instants plus tard, elle m’a demandé la même chose en ajoutant « si elles ne sont pas à ta taille, elles vont sûrement te faire mal ! ».

Je lui ai alors répondu qu’elle avait raison et que je ne les prendrais pas parce que je ne voulais pas souffrir.
Un jour, je me suis retirée pour être avec Dieu et lui parler en secret et je lui ai dit « Mon Dieu, je veux ressentir une sérénité spirituelle égale à celle qui me permettrait de m’acheter des chaussures convenables. Je souhaite me détendre dans l’Esprit- Saint. Je cherche la tranquillité et le calme pour mon âme ».

Si vous vous souvenez avoir vu un film traitant du sujet de la guerre,  vous vous souviendrez peut-être aussi que le capitaine demande très fréquemment à ses soldats de se mettre au « garde à vous ». Avez-vous remarqué comment les soldats se tiennent ? Ils restent immobiles, droits et dans le silence. Puis le capitaine dit « repos » et les soldats se détendent. Je crois vraiment que Dieu ordonne à son peuple de se reposer et de se détendre. Cela ne veut pas dire que nous devons passer notre vie à ne rien faire, mais que nous pouvons accomplir notre tâche avec calme et tranquillité.
A une période de ma vie, j’ai cherché à vivre le repos dans ma relation avec Dieu. J’ai voulu me reposer et prendre de la distance avec les autres. Je considérais en ce temps-là que les autres ne m’apportaient rien et je refusais qu’ils puisent dans mes dons. Je cherchais une détente et un recul absolu. Je voulais profiter de l’amour de Dieu sans le répandre. Quel égoïsme ! Je refusais que ma vie soit un ensemble complexe comprenant aussi la peur et l’insécurité.
Qu’en est-il de vous ? Souffrez-vous ? Est-ce que vous ressentez un manque d’assurance et de la fatigue ? N’êtes-vous pas alourdis dans votre marche par ce que vous pensez de vous-même et par ce que disent les autres ? Pouvez-vous vous détendre et trouver le repos en sachant que Dieu vous aime et vous accepte en Jésus et qu’il vous considère comme un fils et non comme un esclave ?

Découvrir la simplicité en Jésus =

2 Corinthiens Chapitre : 11 Verset : 3 =  « Toutefois, de même que le serpent séduisit » Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ ».

Avoir la Foi en Jésus est une démarche simple, alors qui sommes-nous pour la rendre si difficile et compliquée à la fois ? La Bible nous conseille d’adopter le comportement des petits enfants, car sinon nous ne verrons jamais le royaume des cieux.

Matthieu Chapitre : 18 Verset : 3 =   « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux ».

Ce qui caractérise les enfants, c’est la simplicité. Ils croient ce que les grandes personnes disent, ils n’essayent pas de trouver des explications à toute chose.

Hébreux Chapitre : 4 Versets : 10-11  =  « Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance ».

Dans Hébreux Chapitre : 4 Versets: 10-11 nous apprenons que celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, nous pouvons donc jouir de la tranquillité et du repos offerts part de Dieu. Nous pouvons vivre en paix avec Jésus. Paul jouissait de cette assurance.

Dans 1 Corinthiens Chapitre : 14 nous remarquons que l’honnêteté de Paul n’était pas sujette à caution. Il a prouvé qu’il ne se mêlait pas de ce que disaient les autres, car il connaissait sa valeur en Jésus.

1 Corinthiens Chapitre : 4 Verset : 3 = « Pour moi, il m’importe fort peu d’être jugé par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me juge pas non plus moi-même, car je ne me sens coupable de rien » 

Dieu est de notre côté =

Dans Romains Chapitre : 8 Verset : 31 nous lisons :     « Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ?        Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? »

Dieu est pour nous. Selon les épîtres aux Romains Paul dit que Dieu est de notre côté , nous savons également que Satan est notre ennemi, il est contre nous.
Et vous, avec qui souhaitez-vous passer un accord ?

Dieu ou Satan ? Telle est la question… et vous avez la réponse !
Je vous prie d’arrêter d’agir contre vous-même, car vous avez déjà un ennemi et c’est Satan.

Nous pensons parfois que les hommes sont contre nous. Cela est injuste de penser ainsi car Satan exécute ses plans à travers les hommes. Il attaque notre confiance par le biais de ce que disent les hommes ou de ce qu’ils ne nous disent pas.
Quelle est la valeur de leurs propos ? Sommes- nous indépendants dans nos pensées ? Si parfois les paroles des hommes sont inspirées par Satan, pourquoi devrions- nous nous soumettre à leurs jugements et à leurs avis ? Il est préférable de résister fortement et d’affronter ce danger.

Hébreux Chapitre : 3 Verset : 6 « C’est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme ? » 

Nous sommes nombreux à avoir besoin de nous libérer de la peur
des hommes et de leur avis. Ceux qui cherchent l’admiration veulent entendre qu’ils sont toujours parfaits tant dans leurs comportements, leurs apparences, que leurs paroles.

Croyez-moi, si nous cherchons la perfection, nous serons déçus, car nous sommes pécheurs par nature.
Nous sommes tous différents et ce qui plaira à l’un ne plaira pas forcement à l’autre. Notre réputation, notre conduite doivent être confiés à Dieu seul.

N’ayez pas peur du besoin =

Je ne vous connais pas, mais je sais très bien qui je suis. Je suis une personne qui loue Dieu chaque matin et qui prie : « Père j’ai besoin de ta miséricorde sinon je ne pourrai rien faire ».
Dans l’Évangile de Jean au chapitre 9, nous apprenons que si nous confessons nos péchés, Jésus-Christ est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute inquiétude.
Il nous est demandé de confesser honnêtement tous nos péchés à Dieu, afin de recevoir la purification en échange. N’essayez pas d’expliquer pourquoi vous avez commis telle ou telle erreur !

Confessez honnêtement vos fautes, vous remarquerez un changement total dans votre relation avec Jésus.
Selon mon expérience, j’ai remarqué que si j’avoue mes péchés aux hommes avant qu’ils ne les découvrent par eux-mêmes, je gagne leur confiance et leur respect à la fois. Les hommes aiment et admirent l’honnêteté. N’oublions pas que la chose que nous cachons peut se retourner contre nous dans l’avenir. Laissez Jésus régner sur votre vie, et en essayez surtout pas de lui en cacher une partie, car il sait tout.

La vérité est que Dieu nous aime. Dieu sait beaucoup plus sur nous que nous n’en savons nous-même. Rendez-le maître de vos points forts et de vos points faibles, car Sa force s’accomplira dans vos faiblesses.

Son plan pour nous est notre réussite et non l’échec =

Jérémie Chapitre : 29 Versets : 11-14 = « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur ».

Une confession détaillée de notre part changera donc définitivement notre vision. Nous ne serons plus alourdis par les péchés commis, nous jouirons de la liberté et de la paix reçues en Jésus-Christ.
Nous pourrions comparer cela à un dépôt rempli d’ordures et fermé pendant une longue période. Dès que l’on ouvre la porte, l’air frais renouvelle le lieu. En nous confessant, il se produit la même chose.
Nous devons accepter le pardon de Dieu et pénétrer dans les lieux saints avec assurance.

Hébreux Chapitre : 10 : 19-20 =  « Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair ».

Savoir que nous sommes justifiés devant Dieu grâce au sacrifice de Jésus nous redonne espoir et liberté. Avoir confiance en Christ est totalement différent que de suivre des rites et des pratiques qui finalement n’aboutissent à rien, avec Jésus nous avons accès à une grâce qui nous sauve.

Qu’est- ce que la grâce ? C’est la force offerte gratuitement par
Dieu, pour nous aider à accomplir les taches que nous sommes incapables d’exécuter. Il y a des choses que nous n’arriverons jamais à réaliser par nous-même mais que Dieu, Lui, est capable de réaliser !

Matthieu Chapitre : 19 Verset : 26 = « Jésus les regarda, et leur dit : Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible ». 

La grâce, c’est être délivré et laisser Dieu prendre notre place. Nous essayons parfois d’établir des relations avec des personnes avec lesquelles Dieu ne veut pas que nous entrions en relation.

Parmi les personnes que j’ai fréquenté, beaucoup de celles auprès de qui je cherchais une approbation ont été les premières à me rejeter. J’avais changé mon attitude pour leur être agréable mais en vain, elles m’ont rejeté parce que je ne faisais pas ce qu’elles auraient voulu. Je cherchais l’amitié de personnes connues car je pensais qu’en les fréquentant, je serais moi aussi « importante » et connue.

En comprenant notre valeur en Jésus, nous sommes délivrés de ce besoin d’impressionner les autres. Cette vérité nous mène alors à vivre dans la pleine volonté du Saint- Esprit. Jésus n’a jamais essayé de se défendre bien qu’il ait été accusé maintes fois, pourquoi ? Parce qu’il savait qui il était, il n’avait pas besoin de plaire à toutes les personnes qu’il rencontrait, car leurs pensées et leurs comportements négatifs n’avaient pour lui aucune valeur, il voulait exécuter le plan de Dieu.

Les bons amis nous aident à être ce que Dieu a envisagé pour nous. Peut-être n’avez-vous jamais pensé à demander à Dieu de vous guider afin de trouver de bons amis. Cela peut vous paraître quelque peu bizarre. Ayez foi, Dieu guide toute votre vie et il est capable de vous conduire vers ces personnes de valeur.

Romains Chapitre : 14 Verset : 23« Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché » 

La foi est la clé de notre héritage =

Jean Chapitre : 10 Verset : 10 = « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance ».

 

Votre valeur fascinante qui attire les hommes =

Reconnaître notre valeur va nous aider à gagner la confiance de notre entourage. Les hommes ont confiance en eux lorsqu’ils se trouvent en présence de personnes qui leur témoignent leur confiance.
J’ai remarqué que lorsque je demande à quelqu’un d’accomplir une mission et que ce dernier a confiance en lui, il me semble qu’il va faire son travail parfaitement.
Nos relations sont dominées par un va et vient permanent. Les hommes cherchent auprès des autres quelque chose qui les rende confiants en eux.

Imaginons que je commence mon discours avec un manque d’assurance, qu’arrivera-t-il aux personnes qui m’écoutent attentivement ? Elles perdront confiance et se poseront cette question : « Comment pourrait-elle nous aider si elle-même a besoin de quelqu’un pour l’aider ? ».
Satan a tenter d’employer cette stratégie plusieurs fois dans mon
ministère, mais Dieu m’a appris qu’il faut résister dans ces moments là.

Dieu m’a montré qu’il existe deux voies, celle de Dieu et celle de Satan et il nous appartient de choisir notre voie. J’ai appris comment gérer les problèmes, car si je perds le contrôle, je sais que le désordre aura raison des réunions.
Lors d’une réunion, un tuyau a causé des dégâts importants et l’eau a commencé à mouiller quelques personnes qui commencèrent à s’inquiéter et à être mécontentes car elles ne comprenaient pas ce qui ce passait. Je suis restée calme et je leur ai demandé de l’être également.

Mon assurance et mon calme face aux événements furent la clé de leur confiance. Imaginez- vous ce qui serait arrivé si elles m’avaient vu courant dans tous les sens pour sauver ma vie ? Elles auraient agi de même, imaginez alors le désordre !
Il nous faut avoir confiance en nous et reconnaître notre valeur en
Jésus. Les hommes qui sont sûrs d’eux-mêmes trouvent facilement des amis. Ils possèdent ce que les autres recherchent et envient : la paix et la sérénité.

Avec l’aide de la prédication de J.M

Suite de Accepte-toi ( Partie : 4 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *