Publié le

FAUT-IL CROIRE EN JÉSUS ? POUVONS-NOUS ÊTRE TOUJOURS PÉCHEURS ?

 

DEVONS NOUS CROIRE EN JÉSUS ? =

 

 

Oui, nous le devons.

Actes Chapitre : 4 Verset : 12 = « Car il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés. »

Car Il est notre Seigneur, car Il est juste, car c’est sa volonté, car il n’y a pas d’autre Sauveur, car seul Jésus est notre Sauveur, car nous ne pouvons être rachetés et naître de nouveau qu’en croyant en Lui, car nous pouvons aller au paradis et vivre éternellement en croyant en Lui, nous devons croire en Lui.

Pouvons nous, Chrétiens, être toujours pécheurs ? =

 

Non. L’apôtre Paul, se souvenant des jours précédent sa rencontre avec Jésus, il dit en 1 Timothée Chapitre : 1 Verset : 15 = « pécheurs, dont je suis, moi, le premier. » 

Aujourd’hui, beaucoup pensent qu’ils sont pécheurs même en croyant en Jésus. Mais ce n’est pas vrai.

Tous les hommes sont pécheurs avant de croire en Jésus. Mais s’ils se mettent à croire en Jésus de la façon juste qu’Il attend, ils deviennent immédiatement des justes. L’apôtre Paul s’est souvenu du temps où il ne connaissait pas encore Jésus et confessait qu’il était le premier des pécheurs.

Mais Paul, alors qu’il s’appelait Saul, a rencontré Jésus sur la route de Damas et a compris que Jésus était le Sauveur, il y a cru et a remercié Jésus. Le restant de sa vie, il a témoigné de la justice de Dieu, par le baptême de Jésus, et le sang versé de Jésus qui consistait à effacer les péchés. 

Alors, il est devenu le serviteur de Dieu prêchant l’évangile de l’eau , le premier pécheur avant d’être sauvé, avant d’avoir rencontré Jésus. Beaucoup pensent que l’apôtre Paul était pécheur même après la rencontre avec Jésus. En vérité, il n’est plus pécheur et peut rencontrer Jésus quand il le désire.

Il a vécu en prêchant l’évangile du salut, la rédemption du baptême et le sang de Jésus.

Même après être allé vers Dieu, ses lettres laissées pour nous dans la Bible témoignent que l’évangile d’eau et d’esprit était l’évangile de l’église primitive. La confession de l’apôtre Paul est une mémoire du temps ancien et une offrande de reconnaissance au Seigneur.

Était-il pécheur une fois qu’il croyait en Jésus ? Non.

Il était pécheur avant d’avoir connu la nouvelle naissance, avant d’avoir la foi en Jésus, mais à partir du moment où il a cru en Jésus en tant que son Sauveur, à partir du moment où il a réalisé que le péché du monde avait été transféré sur Jésus par son baptême, et son sang, à partir du moment où il a cru au baptême de Jésus et au sang versé sur la croix, il est devenu juste.

Il s’est considéré comme le premier pécheur car il s’est souvenu du temps où il tourmentait les disciples de Jésus et il a remercié Dieu d’avoir sauvé un pécheur désespéré comme lui.

Qui peut le considérer comme pécheur ? Qui peut appeler ainsi quelqu’un qui est devenu juste en croyant au salut par le baptême et le sang de Jésus ? Seuls ceux qui ne connaissent pas la vérité de la rédemption de Jésus.

L’apôtre Paul est devenu juste en croyant au salut par Jésus et à partir de ce moment-là, en tant que serviteur de Dieu, il a prêché au monde entier l’évangile de la justification par la foi en Jésus-Christ, Fils de Dieu et Sauveur.

Un pécheur peut-il prêcher ? Cela ne peut pas fonctionner.

Comment pourrait-il prêcher ce qu’il ne peut pas faire lui-même ? S’il n’a pas été sauvé, comment pourrait-il sauver les autres ?

Si un homme se noie et essaie de sauver un homme à côté de lui, les deux finiront sous l’eau.

Comment un pécheur peut-il en sauver un autre ? Il ne fera que l’attirer en enfer avec lui.

Comment un malade peut-il sauver un autre malade?

Comment un raté de Satan peut-il en sauver un autre ?

L’apôtre Paul était pécheur mais est devenu juste en croyant au baptême et au sang de Jésus qui l’ont sauvé du péché. Il a donc pu devenir le serviteur de Dieu et prêcher l’évangile aux pécheurs du monde entier.

Il a pu sauver de nombreux pécheurs grâce à la justice de Dieu. Il n’était plus pécheur lui-même.

Il est né de nouveau et n’a pas vécu dans la justice de la loi, mais dans la justice de Dieu. Il est devenu le serviteur et le prêcheur de la justice divine et a amené beaucoup de personnes à revenir vers Dieu. Il n’était pas prêcheur de sa ferveur ou de la justice de la loi, mais de la justice de Dieu.

Était-il pécheur ? Non.

Il était Juste. En tant que juste, il était devenu l’apôtre de la vérité de Dieu. Ne le dites pas pécheur car ce serait une insulte envers Dieu, un malentendu de la vérité. Il était un juste. Nous ne devons pas l’insulter, pas plus que Jésus, en pensant autrement.

Le considérer pécheur après avoir connu Jésus, c’est traiter Jésus de menteur.

Jésus a fait de lui un juste, et c’est Jésus qui a fait de lui un serviteur de sa justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *