Publié le

POURQUOI AVONS-NOUS DES PÉCHÉS DANS NOS CŒURS ?

NOUS DEVONS PRENDRE CONSCIENCE DE NOS PÉCHÉS =

 

 

Marc Chapitre : 7 Versets : 8-9 =“Vous mettez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes.  Et il leur disait : Vous annulez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition.”

Marc Chapitre : 7 Versets : 20- 23  , Il disait = “Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, du cœur des hommes, que sortent les desseins pervers : débauches, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, ruse, impudicité, envie, diffamation, orgueil, déraison. Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l’homme.”

D’abord, je voudrais définir ce qu’est le péché.

Il y a des péchés définis par Dieu et des péchés définis par l’homme. Le mot péché, en Grec, veut dire “manquer le but.”Cela signifie ne pas agir de façon juste. On pèche si on ne suit pas exactement les ordres de Dieu. Examinons d’abord les péchés définis par l’homme.

 

Qu’est-ce qu’un péché ?                                                                  

C’est de désobéir aux ordres de Dieu.

 

Nous mesurons le péché selon notre conscience.

En d’autres termes, il ne s’agit pas d’une offense au commandement de Dieu, mais simplement d’un jugement d’arrière plan, du cœur, et de la conscience de chacun.

C’est un jugement individuel. Aussi, la même action peut être considérée comme un péché ou non suivant les critères de chaque personne.

C’est pourquoi Dieu nous a donné 613 articles de Loi à utiliser comme référence en matière de jugement.

Le diagramme ci-dessous illustre les péchés des hommes.

 

loi nationale, loi civile                                

conscience de l’homme                                                                  

Loi de Dieu          

morale, normes sociales.

 

Nous ne devons donc pas situer nos références au-dessus de notre conscience.

Le péché selon notre conscience ne correspond pas à ce que Dieu a défini comme péché. Nous ne devons donc pas écouter notre conscience, mais plutôt baser nos actions sur les commandements de Dieu.

Chacun de nous se fait une idée différente du péché.

Certains pensent que ce sont leurs défauts, et d’autres que ce sont leurs attitudes perverses.

Par exemple, en Corée, les gens couvrent d’herbes les tombes de leurs parents et pensent que c’est de leur devoir de le faire et de prendre soin des tombes jusqu’à leur mort. Mais dans le cas d’une tribu primitive de la Nouvelle Guinée, ils honorent leurs parents morts en se partageant les corps entre membres de la famille et les mangent (j’ignore s’ils les cuisinent ou non avant).

Il semblerait qu’ils empêchent ainsi que les corps soient dévorés par les insectes. Ces coutumes montrent à quel point les conceptions qu’ont les hommes du péché peuvent varier considérablement.

Ainsi, le péché et le bien peuvent être la même chose. Mais la Bible nous dit que le péché est de désobéir à ses commandements.

 

“Vous mettez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes.” Et il leur disait : “Vous annulez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition” .                (Marc Chapitre : 7 Versets : 8-9 ).

 

Dieu ne fait pas attention à notre apparence.

Il regarde le fond de nos cœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *