Publié le

LE JOUR RÉSERVÉ A ENLEVER LES PÉCHÉS DES HOMMES.

Le jour des expiations =

 

 

En hébreu, cela signifie jour de « couverture » ou « d’harmonie« .

Le jour le plus important pour les Juifs était le jour des expiations, le dixième jour du septième mois Lévitique Chapitre : 24 Verset : 27, Lévitique Chapitre : 25 Verset : 9 . Nous pouvons noter dans Lévitique Chapitre : 16 que même le sacrificateur ne pouvait entrer dans le Lieu Très Saint pour d’autres raisons que les rituels spécifiés.

Le lieu Très Saint avait lui-même besoin d’expiation comme le peuple d’Israël. Le sacrificateur devait donc présenter l’offrande afin de transférer les péchés par imposition des mains sur sa tête. Les enfants d’Israël méditaient sur la sainteté de Dieu et sur leurs péchés le jour des Expiations.

Alors, quinze offrandes, douze holocaustes et trois offrandes d’expiation étaient placés devant Dieu Lévitique Chapitre : 16 Versets : 5 à 29, Nombres Chapitre : 29 Versets : 7 à 11. Si l’on tient compte du « second agneau » mentionné dans Nombres Chapitre : 28 Verset : 8, cela fait treize holocaustes et quatre offrandes d’expiations.

Le jour où Israël expiait les péchés de l’année était le trentième jour du septième mois. Du coup, le jour des expiations, pour tout le monde, était le jour où Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. C’était le jour des Expiations. Matthieu Chapitre : 3 Versets : 13 à 17, le jour où Dieu a effacé tous les péchés du monde Matthieu Chapitre : 3 Verset : 15.

Le jour des expiations par lequel Dieu « a accompli toute justice ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *